Publication et concours

     AVRIL 2013

Suite au deuxième prix de mon ourse Fleur au concours de créateurs d’ours organisé sur le site « La page du jouet », en avril 2013, un petit reportage sur « La Chorale des Ours » a été publié sur ce site en mai 2013. En voici le texte…

« Reportage sur « La Chorale des Ours » – Ours d’artiste 

Dès mon plus jeune âge, les ours en peluche ont tenu une place à part dans mon «univers» familier, certains devenant de véritables compagnons, complices de mes rêveries. Je ne pourrais d’ailleurs jamais me séparer des ours de mon enfance ! J’aime particulièrement les ours de la manufacture allemande Steiff qui, depuis que je les collectionne, sont pour moi une source d’émerveillement et aussi désormais … une source d’inspiration !

Car depuis peu (depuis 2012), je ne me contente plus de collectionner les ours … j’en fabrique ! Ce n’est qu’en 2010 que j’ai découvert l’existence des ours d’artistes et donc celle des créateurs d’ours, formant de part le monde une communauté chaleureuse, passionnée et dynamique. Ma décision était prise : il fallait que je me lance, pour un jour, peut-être, réussir à créer un ours en peluche qui serait né de mon imagination et que j’aurais réalisé de mes propres mains.

Oui mais voilà : je n’avais aucune idée des techniques nécessaires à la fabrication d’un ours, et encore moins de la manière dont on conçoit un patron ! Pendant plusieurs mois, je me suis donc formée avec application (et je continue !), grâce à la lecture d’ouvrages spécialisés et à des informations trouvées sur internet. J’ai réalisé deux ours à partir de kits, puis j’ai commencé à dessiner mes propres patrons. Pour cette étape délicate, ma première visite au salon «Gueules de Miel» à Paris a été déterminante. De sympathiques échanges avec des artistes d’ours présents sur ce salon m’ont encouragée et ont encore fortifié mon enthousiasme.

Etant fascinée par les ours musicaux Steiff, ma priorité était la création d’ours musicaux, pouvant illustrer un film ou une comédie musicale (comme mon ours Midnight, cf. photo jointe, qui reprend un air du Fantôme de l’Opéra), jouer une berceuse (pour endormir un enfant…), un air de musique classique ou encore un air traditionnel (par exemple, un chant de Noël). D’où le nom que j’ai choisi pour mes ours («La chorale des ours») et le logo que j’ai dessiné pour «signer» chacune de mes créations : une portée musicale avec une clé de sol et des notes de musique en forme de… traces de papattes d’ours !

Mais je ne réalise pas que des ours musicaux. J’aime aussi fabriquer des ours « silencieux », qui peuvent être de plus petite taille que leurs frères musiciens (difficile de placer un mouvement musical dans un ours de seulement 20 cm !) et me permettent d’employer une plus grande variété de matériaux pour le rembourrage (le bon fonctionnement d’une boîte à musique n’est guère compatible, par exemple, avec des grains de lestage !).

Chacun de mes ours est une pièce unique, confectionnée avec patience et tendresse, d’après mes propres patrons. Mes ours mesurent généralement entre 18 cm et 50 cm et sont entièrement cousus à la main. Ils sont articulés à l’aide de rondelles en carton/métal et de goupilles. Certains ont une tête dodelinante (comme Scrabble et Perlimpinpin, cf. photos jointes), cela dépend du caractère que je souhaite leur donner ! Leurs yeux sont en verre, leur sourire est brodé (j’aime les ours souriants !), leur nez est brodé avec du colon perlé ou réalisé en laine cardée, matière que j’aime beaucoup travailler et que je compte à l’avenir introduire régulièrement, sous une forme ou une autre, dans mes créations. Pour le rembourrage, j’emploie de la ouate, de la laine de mouton, des grains de lestage minéraux ou encore des grains en plastique ou en acier.

Pour mes ours, j’utilise presque exclusivement des mohairs (et parfois de l’alpaga) Schulte et Helmbold. Les dessous de pattes sont en ultra suède ou en feutrine (pour le moment, seule Fleur – voir photo – a des dessous de pattes en coton liberty, en accord avec le thème du printemps). Mes ours ne sont pas habillés (sauf exception), car je préfère les ours « nus », ne portant sur eux que leur douce fourrure ! Toutefois, ils peuvent aussi porter un ruban, un pendentif confectionné exprès pour eux, ou encore être accompagnés d’un accessoire personnalisé.

Cette activité créative est devenue une véritable passion dont je ne pourrais plus me passer, je pense, et que je souhaite faire partager. Seul souci : je m’attache systématiquement à mes ours pendant leur réalisation ! Je suis ravie quand ils sont adoptés, bien sûr, mais j’avoue que je me sépare toujours d’eux avec un petit pincement au coeur… Il est donc important pour moi de savoir que mon ours une fois adopté sera «choyé» et qu’on prendra bien soin de lui. J’apprécie beaucoup quand on me donne ensuite de ses «nouvelles», quand je sais ainsi qu’il a «trouvé sa place» chez son nouveau propriétaire et qu’il lui apporte un peu de joie. C’est pourquoi je trouve très agréable de créer un ours spécifiquement pour quelqu’un, pour une personne désireuse de posséder un ours unique – ou d’en offrir un à un être cher. Un ourson peut devenir un tendre objet de décoration, une délicate attention, un cadeau chaleureux pour une occasion particulière.

Ce que je souhaite le plus : que mes ours puissent apporter autour d’eux un peu de bonne humeur, de joie, de détente, de douceur, voire de réconfort… J’espère de tout coeur y parvenir ! Seuls vos commentaires et vos réactions, en ligne ou sur un salon (car j’espère vivement avoir la possibilité, en 2014, d’exposer pour la première fois mes ours !), pourront me dire si mon souhait commence à être exaucé… »

      NOVEMBRE 2013

Perlimpinpin (créé en mars 2013) a été nominé au concours international « TED Worldwide » , dans la catégorie « Hobbyist – Design variation, undressed » ! Après avoir été sélectionnés par un jury international, mon petit ours et les autres nominés vont être soumis au vote des internautes et à celui des lecteurs de la revue allemande BärReport.

      DECEMBRE 2013

Deux de mes ours ont reçu un prix au concours TBAAF Awards !

Scrabble a été classé troisième dans sa catégorie (« Simply traditional ») et Blue Lagoon deuxième ex-aequo dans la catégorie « needle felted fous seasons ».

http://www.teddy-bear-artists-and-friends.com/tbaafawardwinners2013.htm

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s